Synthèse individuelle Pierre Aubret 1ère SB

TPE : fiche de synthèse de Pierre Aubret (1èreSB) groupe 3 : Léo Gauvin Antoine Maugan.

Les fractales, qui sont une forme mathématique complexe dans laquelle le périmètre est infini tandis que l’air est fini, permettent t’elles de concrétiser l’infini ? voilà notre problématique sur laquelle nous aurons travailler durant cinq mois. Elle concerne la thématique de la science de la mesure. Tout d’abord ce sujet portant sur les fractales abordent des disciplines très variées : les mathématiques en premier lieux, la physique, l’Histoire des sciences, la philosophie.  Pour en venir à notre fiche et à notre travail, je vais le décomposer, d’une part on abordera les raisons du choix du sujet et celui de la production, d’autre part les étapes de la démarche pour finir sur le bilan personnel.

Le plus grand avantage de notre groupe a été notre passion comumune : la science. La première fois que nous avons parlé du sujet sur lequel nous consacrerions notre travail, nous avions de nombreux doutes. De mémoire, il y avait l’handicap, Le meurtre et la guerre, nous avons longuement réfléchie et lors d’un court instant de pause due à notre exaspération face au choix du sujet, j'ai demandé une question (à Léo Gauvin et Antoine Maugan) que je m’étais posé la veille : quelle est l’aire d’un carré ayant pour coté l’infini ? Et, à ce moment là, nous nous sommes tous interrogés et rappelés une forme mathématique que l’on avait vu rapidement l’année dernière. Cette forme était une fractale et nous avons choisi de prendre ce sujet car il nous a tous intrigué. Cette petite anecdote raconte comment nous en sommes venue au fractale. Ensuite nous avons suivi notre idée et nous l’avons rendu concrète en fixant la problématique suivante :  les fractales permettent t’elles de concrétiser l’infini ? et nous avons défini plusieurs parties allant de la définition des fractales jusqu’aux notions de physique moderne auxquelles on peut les comparer. Pour produire ce travail, nous avons choisie le site internet dans un soucis de propreté et d’esthétique. Le site internet permet une certaine mobilité car on peut le modifier à partir de n’importe quelles lieux tant qu’internet est disponible. Maintenant je vais en venir aux étapes de la démarche.

            Les étapes ont été nombreuses car le sujet était un sujet assez difficile à comprendre, ça été notre grande difficulté : de savoir quoi retenir et de comment l’expliquer. On avait pour objectifs de solidifier nos bases dans les matières scientifiques et d’approfondir nos connaissances personnelles par curiosité. De plus, cette objectif est un peu plus personnelle mais une raison pour laquelle je trouvais ce sujet intéressant c’est qu’il était inhabituelle, et ceci c’est vue lorsque nos professeurs référents nous ont demandé notre sujet et que nous avons du l'expliquer. Au départ, on a eu énormément de mal a bien situé notre sujet, on a beaucoup hésité à changer la problématique car on la trouvait trop précise et donc qu’il fallait avoir une connaissance trop précise en la matière et si nous prenions une problématique trop large le travail aurait été colossal et pas organisé. Nous avions aussi le problème de certains conflits entre personnes ayant des théories différentes, par exemple pour l’infini il a été difficile de trouver une définition qui en contredise pas une autre car les philosophes ne sont pas tous d’accord entre eux. En plus, peu de documents parlaient de ce sujet au CDI, ce qui a été aussi une forte contrainte que nous avons géré en visionnant des vidéos sur internet, en lisant des brevets ou encore des livres. Grâce à cela, nous avons pu contourné nos contraintes de départ et nous avons réussie à avancer et à obtenir des résultats plutôt convainquant comme l’explication de la formation de l’Univers ou encore les dimensions de Hosdorf.

            Le bilan personnel de notre TPE est une partie dans laquelle je vais essentiellement faire une critique de notre travail. Nous avons consacré un temps plutôt énorme pour notre TPE, surtout que durant les deux heures au Cdi nous n’avions jamais le temps pour bien avancé donc nous avons eu beaucoup de travail personnel avec notamment de la recherche et de la rédaction. Il est inutile de préciser que ce travail personnel s’ajoutait à nos devoirs scolaires et qu’il était difficile de faire la part des choses. Cependant, je dois avouer que nous avons fait comme tout le monde malgré les mises en garde : nous avons commencé à travailler seulement quand nous avons vu la date butoir approchée. J’avais, pour rôle dans le groupe, de travailler sur l’Univers, la philosophe de l’infini et la conclusion. Aucun d’entres nous, et nous pouvons en être fier, ne s’est accaparé tout le travail ou encore essayé de diriger les autres. Nous étions un groupe soudé et intéressé par le travail de chacun, il y avait de la cohésion. Venons en à l’intérêt des TPE. Ces derniers sont à la fois utile, cependant, il est difficile d’apprécier le travail à effectuer lors du TPE. Ça veut dire que nous n’avons pas réussi à imaginer le travail que ça représentait : c’est surement notre plus grand défaut durant ce travail. Mais les TPE nous ont permis d’acquérir des techniques sur le plan des méthodes par exemple, j’arrive mieux à rédiger (même si ce n’est pas encore fantastique) et j’arrive mieux à travailler plus régulièrement. Les TPE nous ont aussi permis d’acquérir des connaissances pluridisciplinaires. Bien sûr presque aucun de nos sujets abordés concernent le programme de première mais nous avons quand même pu apprendre des choses. En passant des fractales en finissant sur la philosophie de l’infini, nous avons élargi nos esprits et nous avons vu que la science est encore très loin de ses limites.

            Pour conclure, les fractales sont des formes mathématiques ayant un périmètre infini et une aire fini et grâce à nos recherches nous sommes venues à la réponse de la question : les fractales permettent de concrétiser l’infini uniquement si on fixe les limites de celle-ci car l’infini est un paradoxe car même avec tout les logiciels informatiques, même les plus modernes, ils est impossible de représenter l’infini. Tout nos objectifs qu’ils soient personnelles ou en groupe on été atteint, nous avons tous travaillé dans les domaines qui nous intéressaient et nous avons tous progressé et élargie nos connaissances qu’elles soient scientifiques ou philosophique.

Je dois aussi présenter mes remerciements aux professeurs et les documentalistes encadrant notre projet car ils nous ont permis d’aboutir notre TPE.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site